Google est aussi l’ami des responsables du recrutement, qui adorent faire connaissance avec le profil d’un candidat avec une petite enquête sur leur moteur de recherche favori. C’est pour eux l’une des meilleures manières de prendre des renseignements très variés sur lui, pour le sélectionner.

Jacques Froissant, fondateur du cabinet de conseil en recrutement Altaïde, nous présente dans ce document vidéo tous les ressorts d’une présélection réalisée sur les bases d’une requête Google, et dévoile un certain nombre de pièges à éviter pour se faire éliminer d’entrée de jeu. L’exemple choisi pourrait d’ailleurs être bien plus gênant pour la personne, les résultats que la requête aura donnés sont uniquement professionnels, mais qui assure le limiter à ce domaine ? Les traces que tous, nous laissons sur Internet sont diverses et publiques.

Des contentieux nés à la suite de déclarations faites sur le Web sont suivis dans la presse, et chacun sait désormais les précautions à prendre avec les réseaux sociaux comme FaceBook, les blogs et les forums. Sur Internet le propos du type « brève de comptoir » connaît un succès fugace, et parfois peut ressurgir à mauvais escient. Nos hommes politiques en ont d’ailleurs fait les frais et en savent quelque chose, au point d’être bien plus prudents dans leurs déclarations. En fait, la communication n’est plus seulement de leur ressort, chacun doit maintenant en maîtriser quelques techniques.

Ainsi, l’utilisation des réseaux sociaux comme Viadeo ou Linkedin, selon Jacques Froissant, est incontournable pour le candidat à un poste de cadre, surtout dans la communication… Mais certainement aussi dans un secteur comme l’informatique, ou la publicité ! La personne dont il décortique les informations qu’elle a bien voulu porter à la connaissance de l’employeur potentiel ne lui semble pas être en adéquation avec les prétentions et les études poursuivies, et révèle une personnalité nonchalante, ou pas assez motivée. Comme d’habitude, le diable se cache dans les détails !

Si l’inscription sur un réseau social professionnel apparaît désormais une condition nécessaire, elle n’est pas suffisante. Il faut encore y assurer une veille, et y montrer sa motivation à travers des échanges pertinents. C’est également un moyen pour le responsable du recrutement pour détecter les éléments constitutifs de la personnalité du candidat, de ses qualités, de ses défauts. Comme en entreprise, une fois les compétences validées, c’est un art de vivre et de réagir face aux situations nouvelles, complexes, ardues, que la sélection des recrutements se fait aussi sur la personnalité.

Google se révèle ainsi l’outil privilégié de responsables du recrutement et livre autant d’informations sur votre parcours professionnel que sur votre manière d’être, et la façon dont vous conduisez vos recherches d’emploi !

Réagissez à cet article ! Notez que les commentaires sont en dofollow sur Vite CV, pour vous aider dans le référencement de votre site Web en postant plus de commentaires sur les blogs.

  • 275