illo

Véritable base de données concernant les salaires proposés par métier, cet ouvrage s’appuie sur les déclarations des salariés eux-mêmes, et constitue un guide pour toutes les personnes sur le point de négocier son salaire.

L’Officiel des salaires est né des observations de Marc Van Lul sur le site Web Suis-Je Bien Payé ? Depuis sa création en mai 2005 ses visiteurs ont renseigné 57.468 profils en répondant au questionnaire de façon anonyme pour permettre de retenir un échantillon de salaires actualisé en mai 2011, mais néanmoins exhaustif. Les 450 fiches de ce livre offrent une tendance pour l’année en cours des rémunérations selon taille de l’entreprise, l’âge, l’ancienneté, le bassin d’emploi défini par 6 grandes régions, et le secteur d’activité. D’acheteur à webmaster, chaque poste est répertorié avec cette analyse qui reprend le statut, l’intitulé, la définition, la rémunération brute annuelle, les avantages éventuels, les critères et les profils observés.

L’ouvrage permet de se faire une idée très précise, du salaire la plupart du temps offert cette année dans telle ou telle profession, mais aussi s’il vaut mieux postuler pour une entreprise plus ou moins grande ou s’il est temps de penser à déménager pour exercer son métier. L’Officiel des salaires est donc un annuaire précieux pour tous ceux qui cherchent à évoluer, ou qui s’apprêtent à négocier leur rémunération. Celle d’un responsable paye par exemple, peut varier de 6,8% selon le secteur d’activité, ce qui représente une différence de 1.887 € en plus ou en moins ! Pour les responsables des ressources humaines, travailler dans une entreprise plus ou moins grande suppose une variation de salaire de 13,5%, soit une différence de 5.863 €, plus d’un mois de salaire !

Le lieu de travail ou le siège social de l’entreprise a aussi son importance. Ainsi le responsable RH se verra mieux loti en Ile-de-France : c’est aussi là que se trouvent les sièges sociaux des grands groupes. D’autres métiers subissent une variation moins importante selon le lieu de résidence, tandis que les postes de direction y sont fortement corrélés. Mais d’une manière générale, et même si la vie y est moins chère, les rémunérations sont plus basses en province. Le recensement effectué pour L’Officiel des salaires est à cet égard tout à fait évocateur, puisque 39,8% des constatations sont faites en région parisienne, 19% dans le Sud-Est, mais les départements et territoires d’outre-mer constituent 1% des résultats seulement. Les débuts du livre sont consacrés à la méthodologie de l’étude des rémunérations, et cela peut constituer des indications intéressantes sur votre situation.

Les données enregistrées concernent essentiellement le statut cadres et les ingénieurs (51,3%), suivent les techniciens et agents de maîtrise (23,7%), puis viennent les employés et les ouvriers (20,5%). Les cadres dirigeants, pour une fois, ferment la marche, avec 4,5% des données collectées, mais il est vrai qu’ils sont les moins nombreux et qu’ils disposent d’une marge de manœuvre bien plus réduite dans leurs choix. L’Officiel des salaires se félicite cependant de leur taux de participation, avec 2.612 réponses. Pour ce qui concerne la question d’actualité de l’égalité des sexes, c’est tout de même le point faible de l’étude, car seulement 34,5% des profils analysés sont féminins. Marc Van Lul insiste sur le fait que les femmes ont déclaré 19.823 demandes de renseignement sur leur rémunération, « ce qui permet de réaliser des analyses croisées fiables selon des critères variés ». Comme il n’aurait vraisemblablement pas été possible d’établir de discriminations sur le sexe dans les résultats, la question est provisoirement réglée.

L’Officiel des salaires permet de croiser ses données personnelles pour ce qui concerne son propre salaire, ou de rémunération souhaitée sur un type de poste recherché, avec celles qui sont recensées dans le livre. Toutes les ressources comparatives concernant les différences de salaire par rapport au secteur d’activité, à la région, à l’ancienneté dans la fonction et à l’âge sont établies en pourcentage. Le profil observé correspondra à l’ensemble des fiches permettant de définir un profil de l’échantillon analysé. Pour le chargé des ressources humaines aussi, l’ouvrage constitue un recueil pour effectuer des comparaisons dans le cadre des processus de recrutement, et des négociations salariales. Bien plus précis qu’une convention collective L’Officiel des salaires offre au candidat comme au recruteur des données exhaustives concernant la rémunération appropriée à tel type de profil.

À n’en pas douter L’Officiel des salaires constituera un outil de référence dans les négociations individuelles et lors des entretiens d’embauche. Les personnes en recherche d’emploi comme celles qui sont aujourd’hui dans leurs fonctions l’utiliseront avec profit pour évaluer, comme pour contrer les propositions qui leur seraient faites.

L’officiel des salaires, par Marc Van Lul, 200 pages aux éditions Studyrama, 30 €.

Réagissez à cet article ! Notez que les commentaires sont en dofollow sur Vite CV, pour vous aider dans le référencement de votre site Web en postant plus de commentaires sur les blogs.

  • 606